Balisage randonnée pédestre

Randonnez autrement !

Camille

Randonnée les Aubépines, à découvrir:

Départ à St Rome de Dolan - longueur: 6 km, durée : 1h45, D+ 175 m.

Coup de ♥ : l'aubépine, arbuste épineux qui donne de jolies fleurs blanches, plante autrefois utilisée par les "sorcières", elle est maintenant reconnue pour ses bienfaits sur la santé.

Départ pour une rando' balisage en bordure des Gorges du Tarn !

Ce matin, j’ai préparé un grand sac avec tout un nécessaire d’outil pour le balisage, ainsi qu’un pot de peinture et un pinceau pouvant m’aider à baliser la randonnée de l’Aubépine que je m’apprête à faire.

Une fois tout mon matériel rassemblé, je suis partie jusqu’au village de St Rome de Dolan pour commencer la randonnée. Là, quelques places de parking devant la mairie m’ont permis de pouvoir me garer en toute tranquillité devant le panneau de départ de la randonnée.

L’air était encore frais mais les quelques rayons de soleil qui enveloppé mes pas promettaient une journée radieuse.

A vos marques, prêts, balisez...

J’ai commencé à poser des balisages à la peinture jaune sur de nombreux arbres et rochers. Puis j’ai poursuivi mon chemin en m’enfonçant dans les bois. Là, je me suis retrouvée seule avec pour compagnie les chants des oiseaux. Sur mon chemin, j’ai pu apercevoir plusieurs traces d’animaux, qui, en n’en point douter avaient emprunté les sentiers avant moi.

Je me suis affairée à baliser le plus judicieusement possible tout mon tracé, à l’image du petit poucet qui laissait des traces de son passage au fil de sa route.

Cette randonnée, m’a permis de découvrir un Aven magnifique, perdu au milieu d’un sous bois. Une sorte d’havre de paix qui nous procure un sentiment de plénitude absolue...

Profitez d'un cadre magique...

J’ai commencé à poser des balisages à la peinture jaune sur de nombreux arbres et rochers. Puis j’ai poursuivi mon chemin en m’enfonçant dans les bois. Là, je me suis retrouvée seule avec pour compagnie les chants des oiseaux. Sur mon chemin, j’ai pu apercevoir plusieurs traces d’animaux, qui, en n’en point douter avaient emprunté les sentiers avant moi.

Je me suis affairée à baliser le plus judicieusement possible tout mon tracé, à l’image du petit poucet qui laissait des traces de son passage au fil de sa route.

Cette randonnée, m’a permis de découvrir un Aven magnifique, perdu au milieu d’un sous bois. Une sorte d’havre de paix qui nous procure un sentiment de plénitude absolue.

et admirez !

Seul le niveau du pot de peinture jaune qui baissait, me permettait de me rendre compte du chemin parcouru. Ce sentiment de béatitude au contact d’un endroit aussi préservé, et sauvage, ne me quittait pas. J’ai pu apercevoir au loin de nombreux animaux présent dans cette partie de la Lozère. Notamment deux mouflons qui, dérangés par ma présence, ont fuient à quelques mètres seulement de moi. Après une rapide inspection de leur part, ils se sont enfoncés dans la forêt au petit trot.

Mais certains amis sont plus courageux ! Les vautours qui planaient à proximité de la côte me gratifier de leur présence si agréable. Bien sûr, ils devaient certainement se demander comment j’avais pu découvrir leurs endroits secrets.

Sans même m’en apercevoir, ma mission touchait à son terme. C’est avec un petit pincement au cœur que j’ai apposé le dernier balisage sur un pin gigantesque.

Toutefois, je sais que la prochaine fois, je n’aurai qu’à me laisser guider pour profiter encore de ce décor magique.

https://youtu.be/SHnkxpYltAA

Vue depuis la randonnée de l'Aubépine