Château de Montjézieu

Découvez le château de Montjézieu, qui domine le Lot de son éperon rocheux

Le château de Montjézieu

Le château de Montjézieu a connu bien des rebondissements lors de sa longue vie. Il est malheureusement difficile de connaitre précisément son histoire car la plupart des archives le concernant ont été perdues lors de la seconde Guerre Mondiale. L’existence d’un château à cet emplacement appartenant alors au roi d’Aragon est attestée dès le XIIème siècle. Au XIIIème il appartient à l’évêque de Mende. On sait qu’il est ensuite la possession dès la première moitié du XVIème siècle de la famille de Jurquet de la Salle, comtes de Combret et Baron de Montjézieu, qui possédaient également le château de la Salle à 2 kilomètres au nord de Montjézieu, que vous pouvez toujours aller admirer.
La légende raconte que le château de Montjézieu rejoindrait par des souterrains le château de Montferrand, situé à quelques kilomètres de là sur l’autre rive du Lot. Il fut occupé par deux fois par des protestants lors des Guerres de Religions, en 1577 et en 1587. Il fut ensuite au cours du XVIIème siècle un repère de brigands. Le Gévaudan sortait alors d’une succession de guerres ayant duré une centaine d’années. Des bandes de brigands ont profité de ce contexte pour parcourir les campagnes et piller leurs habitants. On note deux célèbres bandes de pillards à cette époque, l’une occupant la Tour de Saint-Germain du Teil aujourd’hui disparue, l’autre le château de Montjézieu. Ces bandes sont sous le commandement de gentilshommes de la région, ainsi que le révèleront plusieurs procès désignant coupables des hommes du seigneur de Canilhac ainsi que de Jean Jurquet, dont certains membres de la famille eux-mêmes seront incriminés. Une fois débarassé du problème après de nombreuses années de poursuites, de batailles et de procès, on détruit les fortifications du château et du village en 1655 afin d’éviter que ceci se reproduise. Celle-ci avaient été bâties au milieu du XIV sous la menace des anglais pendant la Guerre de Cent Ans. Le château est aujourd'hui un lieu d'habitation privé.

Architecture du château

La château de Montjézieu est un bâtiment composite bâti et restauré à plusieurs époques. Vous pouvez remarquer un imposant donjon rectangulaire en moellon calcaire à trois étages avec des mâchicoulis, structure en encorbellement munie d'ouvertures permettant de défendre l'édifice notamment à l'aide de tirs de flèches ; ainsi que des archères ou meurtrières visibles tout en haut de l’édifice. Ce donjon fut restauré en 1726 par Jean-George Jurquet qui en profite pour construire un corps de logis attenant. Des restaurations seront aussi entreprises de 1965 à 1968. Les façades et la toiture du donjon et des deux corps de logis ainsi que l’escalier de la cours accolée à l’Est du Donjon et la terrasse sont classés aux Monuments Historiques depuis 1971.