-A +A

Géologie de la Vallée du Lot

Des verdoyantes vallées aux impressionnants contreforts des Causses, la nature apparaît ici en tout point vivante.

Découvrez la géologie de la Vallée du Lot, façonnée par la rivière

La rivière du Lot prend sa source au Mont Goulet pour se jeter dans la Garonne à Aiguillon. Sur son chemin, elle croisera une multitude de milieux : des terres montagneuses en aval aux plaines alluviales fertiles et accueillantes en amont, elle est, avec ses plus de 480 km de long, la deuxième rivière la plus longue du territoire français après la Marne.

Le Lot est une rivière connaissant de très fortes amplitudes hydrauliques : elle récupère les eaux issues de la fonte des neiges, et peut être aussi sujette à de grandes crues lorsque les pluies d’automne et d’hiver intenses, bloquées par le Massif Central, s’abattent sur le territoire ; alors qu’en saison chaude son débit peut être considérablement ralenti pendant les épisodes de sécheresse. Malgré cela, le Lot est une bénédiction pour les habitants de la Vallée, et ce n’est pas pour rien si la partie la plus peuplée du département s’y trouve.

Sur notre territoire, la rivière sillonne des bancs de grès de couleurs jaune, gris, et rouge plus l’on approche de la frontière aveyronnaise. Enchâssée entre le Causse de Sauveterre calcaire d’un côté et l’Aubrac schisteux et basaltique de l’autre, la Vallée du Lot  offre à ces habitants un sol plus fertile que le premier et un climat moins rude que le second.

Le Grès rouge

Le grès rouge se trouve dans une couche géologique de l’ère primaire, et il n'apparaît que dans des régions où les couches de roches superficielles ont été profondément érodées. Ce matériau est facile à travailler en plus d’être résistant et dur, ainsi il est couramment utilisé pour la construction des maisons. A Banassac et à La Canourgue, on le retrouve aussi très souvent pour les encadrements de portes et de fenêtres. Les meuniers y aiguisaient autrefois leurs outils, et on peut encore voir les traces que ces derniers ont laissées dans certaines pierre, comme au moulin de la ville de La Canourgue.