Sabot de Malepeyre

Découvez le légendaire rocher qui surplombe La Canourgue

Découvrez le Sabot de Malepeyre

Surplombant le vide se dresse une roche de calcaire de 30 mètres de hauteur, qui s’est sculptée avec le temps par l’érosion : le Sabot de Malepeyre C’est une vraie curiosité géologique. Ce rocher, classé site naturel, prends l’étrange forme d’un sabot, d’où il tire son nom. C’est un site de nidification pour les oiseaux rupestres (faucons pèlerin, hibou grand duc, crave à bec rouge...)

Lorsque que vous êtes sous l’arche de ce roche, vous aurez une vue à couper le souffle sur la Vallée de l’Urugne et sur les Monts de l’Aubrac. Afin de vous y rendre, de la Canourgue prenez la direction des Gorges du Tarn par la D998, au bout de 2 kilomètres prenez la D46 sur la droite, direction la Malène. Dans la montée, à gauche de la route, il vous attendra...

 

Les Légendes du Sabot de Malepeyre

Trois légendes courent sur l'origine de l'étonnant rocher ...

-1-

Le Drac, animal fabuleux, cracheur de Flammes, hantait les lieux du Malpas et terrorisait les passants du haut de sa Malepeyre. L'évêque Frézal le terrassa en l'aspergeant d'eau bénite. Le dragon ainsi pétrifié cessa de semer la terreur ! Vous qui passez au pied du Sabot, regardez bie ! Certains y voient une chaussure mais cette étrange pierre n'est autre que le drac figé à jamais !

-2-

Gargantua, de passage à La Canourgue, oublia sa chaussure, ou plutôt son sabot !

-3-

Margot était une jeune bergère sur le Causse. Les soirs d'été, quand les lavognes manquaient d'eau, la mignonne descendait dans la vallée de l'Urugne pour faire boire son troupeau. Pendant que les bêtes se désaltéraient elle barbotait nue dans les eaux claires de la rivière. Suprise par un jeune canourguais, elle prit peur et s'enfuit. Dans la panique, elle perdut l'un de ses sabots qui se solidifia sur place. Recouvrt au fil des ans pas des couches de calcaire, le sabot devint un sculpture monumentale.