Saint-Côme d'Olt

Saint-Côme d'Olt, un village au fil de l'eau

Dans la vallée du Lot, en Aveyron au pied de l’Aubrac, se trouve Saint Côme d’Olt, classé Plus Beaux Villages de France. Le village devrait son nom à un hospice dédié à Saints Côme et Damien situé à proximité de l’actuelle chapelle des pénitents. « Olt » correspond à l’ancienne appellation du Lot, qui borde le village.

Le bourg de Saint Côme n’était à l’époque des croisades qu’une petite agglomération au quartier de Bouisse (buis) placée non loin de la voie gallo romaine reliant Rodez à Javols. Une infirmerie s’y trouvait, près de la chapelle de la Bouisse. Elle accueillait les voyageurs et les pèlerins fatigués après la rude traversée de l’Aubrac, Saint Côme étant situé sur la Via Podiensis du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Le village a su conserver son caractère au fil des siècles. Le cœur du village vous transportera à travers le temps grâce à son riche patrimoine et ses rues pittoresques... Au XIIe siècle, les seigneurs de Calmont d’Olt, site dominant Espalion, construisirent un château autour duquel se développa le village.  L’ancien château est de nos jours, l’hôtel de ville, inscrits Monuments Historiques. Afin de prévoir l’invasion d’ennemis, les habitants de Saint Côme, sous les ordres du seigneur, y construisirent également des fortifications percées seulement par trois portes, qui donnent de nos jours cet aspect médiéval au village. Les remparts, aujourd’hui  intégrés aux habitations ont conservé deux de leurs trois portes fortifiées : la porte de la Barrieyre du Théron, et de la Porte Neuve qui vous permettrons d’accéder à son centre.

Vous pourrez également y découvrir l’église, qui est surmontée d’un original clocher tordu : le clocher flammé classé Monuments Historiques qui s’élève à 45 mètres. Le portail comporte les sculptures du maître maçon. Elles représentent l’apôtre Pierre et surement deux évangélistes. A l’intérieur de l’église, vous pourrez y admirer de nombreux tableaux, peintures et sculptures.