-A +A

Géologie des Gorges du Tarn

Comment se sont formées les impressionnantes falaises des Gorges du Tarn ?

Découvrez la géologie des Gorges du Tarn

Le Gorges du Tarn s’étalent sur près de 53 km, du village de Quézac en amont à celui du Rozier en aval, à la confluence de la Jonte. Elles sont de ce fait les plus longues gorges karstiques d’Europe. Elles sont délimitées par les deux Grands Causses qui les bordent : le Causse Méjean au sud et le Causse de Sauveterre au nord. Les Gorges de la Jonte, quant à elles, sont délimitées par le Causse Méjean au nord et le Causse Noir au sud. Ces dernières sont creusée par la Jonte, et nous offrent 20 km de spectacle éblouissant avant que la rivière n’aille rejoindre le Tarn au village du Rozier.

Le socle géologique des Grands Causses est constitué d’accumulation de sédiments calcaires sur plusieurs dizaines de millions d’années, à l’époque Jurassique. Difficile à imaginer, mais à cette époque se trouvait ici une mer. Plus de 1500 mètre de dépôt se sont ainsi accumulées au fil du temps, aujourd’hui ils sont en partie érodés. Les différentes strates que l’on peut apercevoir sur les falaises sont ainsi des témoins des millénaires qui se sont écoulés. Ce sont les mouvements tectoniques pyrénéens et alpins de l’air Tertiaire, qui vont soulever les Grands Causses. Soumis à des forces contraire, ils vont alors peu à peu se fissurer et se disloquer.

Le calcaire étant une roche poreuse et perméable, les rivières du Tarn et de la Jonte ont pu par la suite creuser les impressionnantes Gorges du Tarn que l’on admire aujourd’hui. Ce creusement a débuté il y a 20 millions d’années ! Le vent et la pluie participeront aussi au fil des millénaires à leur donner leur aspect actuel.

Roches qui semblent suspendus aux falaises, cirques majestueux, grottes mystérieuses, rochers aux formes spectaculaires … Retrouvez les sites naturels incontournables des Gorges du Tarn !