-A +A

Hameaux troglodytes des Gorges du Tarn

A la découverte des hameaux suspendus entre ciel et terre.

Les Hameaux troglodytes des Gorges du Tarn

Saint-Marcellin

Au coeur des Gorges du Tarn existent certains lieux insolites qui furent pendant longtemps habités. Difficile de s’imaginer en visitant le hameau troglodyte de Saint-Marcellin que des gens vécurent ici depuis la nuit des temps. D’une époque maintenant révolue il nous reste des témoignages poignants : au détour des étroites ruelles de ce hameau hors-du-commun, laissez-vous charmer par les maisons creusées à même la pierre et la chapelle romane pittoresque.  Un pèlerinage s’y déroule chaque année, en juin. Jusqu’en 1830, il était l’un des plus importants lieux de pèlerinage des Gorges, et la population y affluait pour invoquer la pluie. Surplombant le village, au dessus d’une baume, on peut apercevoir les vestiges de l’ancien château. Il servait de refuge aux habitants du village : accessible uniquement par une échelle, celle-ci était retirée en cas d’attaque. Ce château était la propriété de la famille de Mostuéjouls, originaire du hameau. Elle deviendra ensuite l'une des plus importante famille de Rouergue. Elle donnera son nom au village éponyme situé un peu plus en aval du Tarn, où elle fera contruire un château.

Le hameau d'Eglazines

Non loin de là, le hameau d’Eglazines semble suspendu dans le temps. Tout autour du village, on peut encore apercevoir les murets servant à cultiver sur les pentes des gorges. Il a été occupé jusqu’en 1960, date à laquelle sa dernière habitante âgée de 80 ans décida de le quitter pour descendre dans la vallée.