-A +A

Géologie des Grands Causses

Découvrez les plaines arides des Grands Causses et leurs paysages exceptionnels !

Enchâssé entre les Monts d’Aubrac et la Margeride au Nord, les Monts du Lévezoux et de Lacaune à l’ouest et les Cévennes à l’ouest et au sud-est, l’ensemble des Grands Causses forme des hauts-plateaux arides dont l’altitude varie de 560 à 1247 mètres. Ils sont traversés par des rivières ayant formé d’impressionnantes gorges qui délimitent leurs frontières.

Ces Causses se sont formés à l’ère secondaire, période pendant laquelle la région qu’ils occupent actuellement était recouverte d’une vaste mer. En se retirant 70 millions d’années plus tard, la mer laissa des dépôts et des sédiments, calcaires et marnes, et de nombreux fossiles de coquillages. A l’ère tertiaire, la table calcaire fut soulevée par le plissement des Alpes et les mouvements des plaques tectoniques ont fendu le plateau d’un grand nombre de failles, à la base de leur relief actuel.

Le cal­caire est une roche très perméable qui laisse s’infiltrer l’eau. Ainsi, l’érosion, le vent et le gel pendant les millénaires qui ont suivi ont conti­nué de ronger les plateaux, sculptant les roches et entraînant la for­mation d’avens et de grottes.

Des conditions de vie difficiles y règnent : un climat montagnard aux hivers rudes et un sol perméable qui ag­grave la sécheresse de la période estivale. Mais la nature, dans sa rudesse, n’a pas oublié de nous émerveiller : les paysages sont ici à couper le souffle, tandis que les trésors cachés enfouis sous terre n’auront jamais fini de dévoiler leurs mystères.