La Capelle

Hameau pittoresque du Causse de Sauveterre

La Capelle est une commune située à 10km au sud-est de la Canourgue, sur le Causse de Sauveterre. Elle est rattachée à la ville de La Canourgue. Constituée d’une quinzaine de hameaux et lieudits, elle s’étend sur plus de 3000 hectares mais ne compte que 120 habitants. Leurs conditions de vie rudes de ce Causse sec et aride ont façonné le patrimoine de ces hameaux, certes modeste, mais qui n’en est pas moins un témoin privilégié du temps où les hommes travaillaient sans relâche pour survivre dans des conditions rudes aujourd’hui oubliées.

Des paysages grandioses mais un climat rude

Le sol du Causse aride rend l’agriculture laborieuse et peu fructueuse. Seuls quelques céréales telles l’orge, l’avoine et l’orge ainsi que des pommes de terre du froment et du maïs peuvent être cultivés. Il y a deux forêts proprement dîtes : celle du « Ceyla » et celle du « Domal ». Les loups peuplaient autrefois ces bois et la fin les poussait en hiver à s’approcher des habitations. Au XIXème siècle, 80% de la population possède seulement 12%  des terres, ce qui oblige les paysans à louer leurs services en tant que « journaliers ». Très peu nombreux étaient les grands propriétaires qui arrivaient à faire profit de leurs terres.

La Capelle et ses hameaux dispersés sur 3 000 hectares ne comptent quasiment pas de fontaines, aucun étang ni marais exceptée quelques mares ou lavagnes creusées par les habitants du hameau. Le hameau de Fontjulien fait exeption à la règle puisqu'il tire son nom d’une fontaine située au nord-ouest sur le chemin de Fontjulien à La Canourgue. Cette fontaine ne tarie jamais, même si elle est peu abondante. Les habitants s’y rendaient alors en période de sécheresse, afin d’y puiser l’eau qui leur était nécessaire.

  • Eglise Saint-Martin classée Monument Historique
  • Croix de Fontjulien
  • Le Mas de Gleize : ferme caussenarde du XV-XVIème siècle