-A +A

Animaux des Grands Causses

Brebis, vautours et chevaux sauvages ...

La faune des Grands Causses est à leur image : impressionnante et majestueuse. Les vautours nichant dans les Gorges s’y retrouvent en grand nombre, ainsi que de nombreux milans et autres oiseaux de proies.

C’est aussi une terre d’accueil : des chevaux de Przewalski, dont il n’existait plus aucun représentant à l’état sauvage, y ont trouvé refuge. Ils apprennent ici à s’acclimater de nouveau aux dures conditions de vie de leur milieu naturel, les steppes mongoliennes, avant d'y être réintroduit. L'association TAKH, créée en 1990, est à l'origine de ce projet, participe donc depuis plus de 20 ans à la sauvegarde de ces chevaux, mais aussi à l'étude des populations équines, permettant ainsi de faciliter la gestion de la population réintroduite.

Enfin, comment ne pas mentionner les habitants de toujours de ces plateaux arides ? Les brebis, compagnonnes de l’Homme depuis des millénaires, sont parfaitement adaptées au climat aride et à la maigre végétation de ces hauts plateaux. Leur élevage a façonné les paysage du Causses et l'architecture des hameaux caussenards. Ainsi, les Grands Causses et les Cévennes sont classés à l'UNESCO  en tant que "paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen". Même si aujourd'hui les méthodes d'élevage ont changées, l'élevage de brebis continue d'être une des principales activités des Grands Causses, et vous croiserez sur votre route de nombreux troupeaux et grandes bergeries.